La collection Prosper Ricard Fait partie du fonds des Beaux-Arts, des Antiquités et des Monuments Historiques. Elle a été versée aux Archives du Maroc par la Direction du Patrimoine (Ministère de la Culture).
Prosper Ricard (1874-1952) est arrivé au Maroc en 1915 à l’appel du général Lyautey, en provenance d’Alger où il avait occupé le poste d’Inspecteur de l’Enseignement Artistique et Industriel (1910-1915). Passionné par le patrimoine marocain, et islamique en général,  Ricard a pris la direction du Service des Arts Indigènes entre 1920 et 1935 ; il y a accompli un énorme travail dans le domaine de la préservation et de la valorisation des arts artisanaux marocains. 
Devenu Chef Honoraire   des Arts Indigènes en 1935, ses deux collaborateurs  Jean Baldoui et Marcel Vicaire ont pris successivement la tête du Service des Arts Indigènes.
Le riche parcours académique et professionnel de Prosper Ricard nous a légué des archives précieuses sur le patrimoine marocain, maghrébin et islamique en général.
Prosper Ricard est décédé à Rabat en 1952 et une plaquette en son nom a été apposée l’année suivante au Musée ethnographique des Oudayas (devenu depuis 2006 Musée National des Bijoux).


 
Partager :